Devenir un bon formateur en 6 étapes

6 QUALITÉS POUR ÊTRE UN BON FORMATEUR

Voici quelques conseils et qualités pour être un bon formateur !

Chacun d’entre-nous continu à apprendre au cours de sa vie professionnelle, on ne peut pas tout savoir et être parfait sur tout les points. Cependant, chacun d’entre-nous peut essayer de se perfectionner et de donner le meilleur de soi.

Pour être un bon formateur, il ne suffit pas de savoir plein de choses et de détenir une grande expertise. L’important, c’est surtout la transmission du savoir, alors comment transmettre au mieux notre savoir ? Comment donner l’envie d’apprendre ? L’envie de réussir ?

C’est un travail de longue haleine, où il faut se donner à 100% !

Pédagogie

La pédagogie c’est l’art d’enseigner.

Alors, êtes vous pédagogue ? Avez-vous l’art et la manière de transmettre votre savoir ?

En effet, lorsqu’on enseigne, il est important d’avoir le savoir, les connaissances. Il faut avoir les compétences de le transmettre, le savoir-faire. Enfin, le savoir-être, l’attitude, la façon de transmettre.

Comme quand vous étiez vous-même sur les banc de l’école, à apprendre du matin au soir, pendant des années, grâce à vos professeur. Il y avait des matières pour lesquelles vous aviez un attrait, une préférence grâce à la matière en elle-même… Ou bien grâce à votre enseignant.

Alors, soyez pédagogue ! Ayez le goût du partage et de la transmission de savoir.

Pour la deuxième qualité, on parlera de :

Bienveillance

Une personne qui se montre bienveillante est une personne attentive au bien-être et au bonheur des autres.

En quoi, c’est un trait de caractère important pour un formateur ?

Tout simplement, parce qu’il faut savoir se montrer patient avec ses stagiaires. En effet, tout le monde n’apprend pas de la même façon et à la même vitesse, tout le monde n’a pas les même facilité d’apprendre. De même pour l’intégration dans un groupe, le fait de se sentir à l’aise et être soi-même n’est pas donné à tout le monde. La bienveillance est donc une qualité très importante pour un formateur, qui doit faire en sorte d’être à l’écoute et de comprendre si les choses se déroulent bien ou non.

Dynamisme

L’énergie et la vitalité.

Pour donner envie d’apprendre, il est important de mélanger pédagogie et dynamisme. Le cours doit être entraînant, donner envie au stagiaire. Le but est de ne pas s’ennuyer en apprenant !

Par définition le dynamisme et l’aptitude de quelqu’un ou d’un groupe à agir en allant de l’avant, avec énergie. Alors une dynamique se crée et l’ensemble des forces est orienté vers un développement, un accomplissement.

Le dynamisme entraîne un effet de groupe et une réussite grâce à l’énergie qui s’en dégage.

Organisation

Ensuite, parmi les 6 qualités, on retrouve l’organisation.

Ça paraît logique et bête, mais c’est important de le rappeler, être organisé, c’est être méthodiques et ordonnés.

Alors, au cours d’une formation, cette qualité se révèle importante.
Effectivement, en tant que formateur, vous suivez un programme et le déroulé de la formation est réparti en différentes étapes.

De plus, vous devez effectuer des tâches dites « administratives » comme l’émargement, vous devait vérifier que tous les stagiaires sont bien présents et ont bien signé leur feuille d’émargement.

Dans votre organisation, n’hésitez pas à rester en contact avec votre organisme de formation, il faut le tenir informé de tout changement et modifications.

Être organisé vous permettra de ne pas vous perdre dans votre programme et d’être bien concentré sur chacune de vos tâches.
En plus, vos stagiaires ne perdront pas le fil et seront au point tout le long de leur formation.

Créativité

Et si on ajouté un peu d’inventivité et de créativité ?

C’est un petit plus, mais qui saura faire la différence.

En effet, ajouter un peu de créativité, à votre programme grâce à des travaux de groupe ou encore à des exercices, permettra à vos stagiaires d’être encore plus investis et en plus, vous vous amuserez sûrement plus lors de l’enseignement.

C’est aussi un point qui leur donnera envie d’apprendre et qui les motivera dans la réussite ou dans l’obtention d’une certification.

Remise en question

Et pour finir, se remettre en question.

La remise en question, c’est d’admettre, à un moment donné, que nous nous sommes trompé ou alors qu’on nous aurions pu faire mieux.
Se remettre en question, c’est se donner la chance d’évoluer, chaque expérience nous permettent de nous améliorer et d’avancer dans notre vie professionnelle mais aussi personnelle.

De plus, out point peut mériter une amélioration, tout évolue constamment comme les technologies ou les réglementations. Donc il est toujours bon de se remettre en question, de faire des recherches, découvrir des nouveautés, des nouvelles façons de partager son savoir.

Laisser un commentaire